Mai 2037, même jour, sur le chemin des Espagnols en arrivant au village de Villards

www.cloudspotting.paris
4 min readMar 13, 2023

Vivre l’Avenir | Habiter

Marie, 30 ans, responsable d’expédition pour les étudiants et les chercheurs qui étudient les mouvements du permafrost a grandi ici … enfin à La Thuile. Son père, Gérard, était guide et professeur de ski à l’ESI avant que le glacier du Varet ne disparaissent. Dans ce temps là, Marie petite fille vivait dans un chalet, avec sa chambre rien que pour elle, dans le jardin elle jouait avec son chien, avec la vue sur les montagnes … et les voitures derrières. En 2023 le glacier du Varet ne s’était pas reconstitué après l’été de chaleur. En 2025, le pic pétrolier a mis un point final définitif à ce mode de vie. Cela a été terrible.

Cloud Spotting — s’abriter, se protéger, se sentir appartenir à un paysage

Comme beaucoup de familles, ils sont redescendus sur Bourg Saint Maurice. Dans une maison, mais à une distance raisonnable en vélo des transports en commun. Cette maison n’était pas si grande et le jardin c’était plutôt une cour. Puis le bourg s’est densifié de manière complétement anarchique. Les annexes, les élévations ont été bâties au fur à mesure que les opportunités de boulot se sont développées. Le bourg est une joyeuse cacophonie de mouvements et de bruits. Les habitants sont devenus hyper actifs, ils bougent, ils font, ils testent, ils s’interpellent, ils échangent… dynamisés par les opportunités de coopérations. Les ateliers tournent jour et nuit profitant de l’énergie hydroélectrique. Ce regain d’activités s’étale à tous les niveaux de la commune. Toutes ne sont pas performantes ni même fertiles, mais toutes confortent l’attention que les uns portent aux autres, humains et non humains. Ces derniers temps, les familles originaires de Bourg Saint Maurice déménagent aux Arcs, dans les « cages à lapins pour pinpins ! ». Marie y pense aussi : elle est enceinte !

#BIO27 SuperVernaculars — Ljubljana 2022

Aux Arcs 1800, les « néo urbains » ont rouvert l’école. C’est une école hors les murs, ça lui plait ! L’utopie architecturale moderne semble se réaliser maintenant le longs des chemins ouverts, à l’orée des bois, avec les prairies qui viennent lécher le seuil des immeubles. Ici, les espaces communs entre les constructions de bétons, ont été préservés des coupes radicales des arbres et autres végétaux et les parkings ont été démontés il y a bientôt 10 ans… Les vieux qui avaient ici leurs appartements de vacances évoquent le principe des « solidarités écologiques … » qui les a guidé, quand ils se sont sentis pris en tenaille entre la privatisation masstige par les grandes corporations du ski et la pression des habitants de la commune a se préserver des effets pervers de l’habitat secondaire. Les vieux avaient connu l’élan de la démocratisation des sports à la montagne à la construction des Arcs. Quand l’urgence climatique s’est fait ressentir en 2020, les vieux ont su se souvenir de ses énergies originelles d’intelligences collectives et d’innovations sociales pour s’adapter en redonnant du poids à ce qui est un trésor à préserver ou un potentiel à révéler dans ce qui est commun = les immeubles, l’environnement des immeubles, les infrastructures publiques.

Cloud Spotting — découvrir les possibles collectifs

Le parking à vélo sous le quartier des Villards est déjà bien rempli. La journée s’annonce belle dans la montagne. Le groupe qu’elle doit emmener là haut doit tout apprendre de la montagne. Élevé.es dans un confort hors sol, ils n’ont pas la notion du risque, de l’inconfort physique, d’un effort obligatoire. Marie va les sensibiliser ces prochaines semaines à la marche en montagne, aux paysages minéraux des hauteurs, aux indices végétaux et animaux, aux sensations de vent, neige et froid sur les restes du glacier « de son père ». Après ils iront plus loin dans la réserve naturelle. Marie ne laisse aucune place à l’improvisation, la montagne est bien assez imprévisible. Ils vont s’immerger en partie grâce aux remontées mécaniques. Le téléphérique de l’Aiguille Rouge et sa galerie des lumières sont fermés, comme la route des Arcs 2000, à cause des glissements de terrain. Mais le Transarc tient le coup ainsi que Mont Blanc, Bois de l’Ours et Arcabulle : ce sont nos transports en commun d’une vallée à l’autre !

Cloud Spotting — habiter, c’est déjà un point de départ

Aujourd’hui dans nos attachements à Bourg Saint Maurice les Arcs, il y a un avenir possible pour nos enfants, une histoire que l’on aimerait se raconter au futur. Noël 2022, gadoue au pied des immeubles et sensations de glace sur les pistes ! Et pourtant, nous étions encore là, heureux dans le ventre des Belles Challes. Quarantenaires qui conversent de l’ampleur de ce qui est en train de changer : de la difficulté d’être végétariens ici aux Arcs, à la question d’un futur voyage en Birmanie … du prix du confort de la modernité, aux prix des renoncements pour parvenir à se reconnecter avec sa nature, à la nature, à atterrir dans les dynamiques du vivant : réussite professionnelle, reconnaissance sociale, confiance dans la science et le progrès. Il est minuit, comme nos voisins, nous sommes tous sur le balcon, les plus jeunes dans les bras de leurs parents : le feu d’artifice éclate, notre joie éclate, nous sommes encore si heureux ici aux Arcs.

--

--

www.cloudspotting.paris

des marques vivantes pour faire valoir les engagements, les efforts, les arbitrages des organisations à dépasser les status-quo économiques.